Les entités du Groupe Sogebank

Société Générale Haïtienne de Banque S.A.

En savoir plus

Société Générale Haïtienne de Banque d’Epargne et de Logement S.A.

En savoir plus

Société Générale Haïtienne de Factoring S.A.

En savoir plus

Société Générale Haïtienne de Cartes de Crédit S.A.

En savoir plus

Symbole de l’engagement social du Groupe Sogebank.

En savoir plus

Société Générale Haïtienne de Solidarité.

En savoir plus

Transfert d’argent entre les Haïtiens d’ici et d’ailleurs.

En savoir plus

Si vous pouvez y penser… Nous pouvons l’assurer.

En savoir plus

Présentation du Groupe

La Sogebank est née du rachat des actifs et passifs de la banque Royale du Canada.

Les dirigeants de la Sogebank ont développé au fur et à mesure des filiales pouvant répondre à des besoins spécifiques de la clientèle, donnant ainsi naissance au Groupe Sogebank, extension naturelle de la Sogebank – banque commerciale.

Ont ainsi vu le jour cinq filiales commerciales (hors la Sogebank elle-même), ainsi qu’une entité à but non lucratif, la Fondation Sogebank :

  • La Sogebel, Société Générale Haïtienne de Banque d’Epargne et de Logement S.A., filiale immobilière du Groupe Sogebank, a été fondée le 24 mai 1988.
  • La Sogefac, Société Générale Haïtienne de Factoring S.A., spécialisée dans l’affacturage et le crédit à la consommation, a été inaugurée le 30 juin 1989.
  • La Sogecarte, Société Générale Haïtienne de Cartes de Crédit S.A., spécialisée dans les cartes de crédit (VISA et MasterCard), a été créée le 30 juin 1989.
  • Créée le 23 avril 1993, la Fondation Sogebank est une Institution à but non lucratif visant à promouvoir la philanthropie au sein du secteur privé haïtien et à mobiliser des ressources financières, matérielles et humaines en vue de concrétiser des initiatives d’intérêt collectif. La Fondation constitue le symbole de l’engagement social du Groupe Sogebank.
  • La Sogesol, Société Générale Haïtienne de Solidarité, spécialisée dans le micro crédit, a été fondée le 9 novembre 2000.
  • la Sogexpress, a été inaugurée le 26 octobre 2002, dans le but de faciliter les échanges financiers entre les Haïtiens d’ici et d’ailleurs.
  • La SogeAssurance, spécialisée dans les assurances, a été inaugurée le 27 août 2012.

Historique du Groupe Sogebank

En Novembre 1985, malgré un contexte sociopolitique extrêmement difficile, un groupe d’hommes d’affaires du secteur privé décide de reprendre les opérations de la Banque Royale du Canada pour en faire le fleuron du secteur bancaire national. Sous l’impulsion de ces pionniers, Jean-Claude Nadal, Gérard Moscoso, Ralph Perry, Frantz Brandt, Roger Jaar, Guy Rivière et Robert Delain, la Sogebank démarre officiellement ses opérations le 26 Avril 1986. Le siège social est installé à la Place Geffrard et la banque compte alors deux succursales.

La Sogebank pose très rapidement les premières pierres de sa stratégie de diversification afin de devenir un véritable groupe financier en créant deux filiales :

  • La Sogebel, le 24 mai 1988, pour investir le marché des crédits hypothécaires ;
  • La Sogefac, le 7 juin 1988, pour prendre en charge l’affacturage.

Parallèlement, la Sogebank, banque commerciale, commence à étendre son réseau en zone métropolitaine en inaugurant, le 27 septembre 1988, une succursale à Pétion-Ville.

Afin de profiter du potentiel du secteur des cartes de crédit en Haïti la Sogecarte est lancée le 30 juin 1989. Pour se faire, elle s’appuie sur le réseau international de Visa. Deux années de travail intensif seront nécessaires pour qu’elle soit véritablement opérationnelle en septembre 1991.

Les années 1988 à 1990 sont consacrées à la structuration du Groupe : informatisation des opérations, adoption d’une nouvelle charte de comptes pour répondre aux exigences du nouveau logiciel bancaire, conversion des livres comptables en monnaie nationale suite aux directives de la BRH, création d’une division financière, d’une division informatique et d’une division du contrôle et de l’administration du crédit.

Dans un contexte socio-économique difficile, le Groupe continue à avancer : projet du futur Siège Social, renforcement du réseau grâce aux ATM, modernisation du système informatique pour fonctionner « real time, on line ». Afin d’affirmer sa responsabilité sociale, le Groupe Sogebank lance sa Fondation, symbole de son Engagement envers Haïti.

En Février 1992, le Groupe diversifie ses produits et commence, pour le compte de la Hatrexco, les opérations de paiement de transferts d’expatriés vers ceux restés en Haïti.

C’est le début de l’embargo…

Malgré tout, confiant en l’avenir, le Groupe inaugure le siège social de la Sogebel le 29 mai 1992, ainsi que deux nouvelles succursales (en mai), l’une à la Rue des Casernes et l’autre sur le Boulevard Haïlé Sélassié (Route de l’Aéroport). Cette dernière bénéficie d’une innovation pour le monde bancaire : le premier guichet chauffeur.

1993 est une année particulièrement riche pour le Groupe :

  • La Sogebank ouvre une succursale à Martissant.
  • Le 18 mars, la Société Immobilière de Frères (SIF) est créée en association avec la TECINA. Son objectif est le développement immobilier en Haïti. Le premier chantier ouvert est le projet d’aménagement de Belvil.
  • La Fondation Sogebank voit le jour le 23 avril. Symbole de l’engagement social du Groupe Sogebank, son objectif est d’aider et de participer à l’organisation et au développement de la philanthropie au niveau du secteur privé et de venir en aide aux couches sociales défavorisées.

Sur la période 1994-1995, la technologie est à l’honneur, d’abord avec la mise en place d’un système de traitement en « temps réel » de l’ensemble des transactions de caisse, l’acquisition d’un nouveau système de communication par ondes hertziennes « voix et données » et l’implantation d’un réseau d’ATM (Automatic Teller Machine) permettant aux clients de faire leurs retraits de cash 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.Parallèlement, la Sogecarte est affiliée au réseau Mastercard International et la Fondation Sogebank signe un accord avec Management Sciences for Health (MSH) pour le projet « Haïti Santé 2004 ».

En 1996, pour ses 10 ans, la Sogebank inaugure son nouveau siège social à Delmas.

La Sogebank introduit sur le marché les carnets d’épargne en dollars américains, lance la 1ère carte de débit « Sogecash », et met en service ses premiers ATM.

A l’approche du nouveau millénaire, le Groupe Sogebank avance à grands pas : reprise des activités de la BIDC, premières implantations en province, lancement du micro crédit, préparatifs informatiques pour le passage à l’an 2000, etc.

Au cours de cette période, le Groupe Sogebank étend son réseau commercial afin de se rapprocher de ses clients. La Sogebank ouvre toute une série de nouveaux points de vente, dans la zone métropolitaine et en province : rue Pavée (mai 1997), Turgeau (juillet 1997), Carrefour (novembre 1997), route de Frères (octobre 1998), rue des Miracles (juin 1999), rue du Quai (juin 1999), rue Lamarre (juin 1999), Cap Haïtien (3octobre 1998), Jacmel (juillet 1999), Saint Marc (février 2000), Gonaïves (juin 2000), Carrefour Feuilles (août 2000), les Cayes (septembre 2000) et rue Louverture (décembre 2000). La Sogebel ouvre une nouvelle succursale à Delmas 56 (juin 1997) et la Sogecarte inaugure son siège social à la rue Pavée. L’expansion du réseau ATM se poursuit dans les Star-Mart (Texaco) et chez les clients « corporate », comme la Mission Américaine en Haïti avec 3 ATM (Ambassade, Consulat et USAID).

Le 8 novembre 1998, la Sogebank rachète la BIDC, 6e banque du marché dans le but d’accélérer sa croissance. Elle relève brillamment ce challenge à la fois humain, financier, technique et organisationnel.

Pour réussir le défi technologique du passage à l’an 2000, un certain nombre de mesures sont prises : installation d’une nouvelle version du logiciel bancaire ICBS, d’un nouveau logiciel de caisse (Branch Teller) et d’un logiciel de gestion des cartes de crédit (ICC), remplacement de 100 micro-ordinateurs, modernisation et expansion du central téléphonique, mise en place du premier central d’appel intégré du pays (229 5000)

En juin 1999, en partenariat avec l’Ambassade Américaine, la Sogebank lance deux nouveaux services : les rendez-vous pour le Consulat Américain et CIVA, Centre d’Informations pour les Visa Américains. La même année, la Sogebank met sur le marché la Carte Chèque, carte de débit liée à un compte Chèque, utilisable chez les commerçants affiliés au réseau VISA et dans le réseau ATM.

La Sogefac inaugure son nouveau Siège Social sur la route de l’Aéroport.

La Sogecarte enrichit son offre de services :

  • Lancement en novembre 2000 du premier programme de fidélisation en Haïti « Maké Points »
  • Lancement en décembre 2000 de la carte d’appel international « Sogephone »
  • Début des opérations du centre de paiement électronique pour les recharges automatiques des téléphones cellulaires Comcel « *71 » en août 2001.
  • Symbole de son leadership sur ce marché, la Sogecarte apporte son soutien à la Capital Bank pour l’introduction de sa propre carte de crédit et lance la première carte de crédit privative avec Valério Canez.

La Fondation s’investit dans l’éducation et octroie sa première bourse d’étude pour la Kennedy School of Business de Harvard University. Parallèlement, elle commence à réfléchir au projet de construction de la première maison de retraite aux standards internationaux en Haïti.

Afin de servir le secteur du micro crédit et permettre ainsi aux micro et petits entrepreneurs du secteur informel d’accéder aux services bancaires et financiers, le Groupe lance la Sogesol, filiale spécialisée en micro-finance, le 9 novembre 2000. Fruit d’un partenariat entre le Groupe Sogebank, Accion et Profund International, institutions internationales ayant fait leurs preuves dans ce domaine, la Sogesol débute ses opérations avec une première succursale à la rue du Quai puis une deuxième à Pétion-Ville.

Le Groupe augmente son offre avec un service de transferts internationaux d’argent en partenariat avec Western Union, ainsi qu’un produit de transfert inter-régional facilitant les mouvements de fonds à l’intérieur du pays.

Crise des coopératives (2001-2002), troubles politiques et scènes de pillage (février – mars 2004), passage de cyclones dans les régions du Sud-Est et de l’Artibonite… Le nouveau millénaire démarre dans un contexte plutôt mouvementé et difficile !

La Sogebank continue d’agrandir son réseau de succursales. Durant cette période, elle inaugure des points de vente à Truitiers (octobre 2001), Miragoâne (mars 2002), Portail Léogane (Avril 2002), Petit Goâve (8 juin 2002), Port de Paix (août 2003), Cap St Michel (septembre 2003), Champ de Mars (avril 2004), Delmas 48 (juin 2004), Croix des Bouquets (septembre 2004) et Léogane (septembre 2005).

La Sogebank innove avec son site Internet www.sogebank.com qui apporte, en ligne, toutes les informations sur les produits et services du Groupe, ainsi que le service « Sogebanking » qui donne accès, en temps réel, à toute une variété de transactions bancaires quelque soit l’heure et l’endroit où le client se trouve. D’autres nouveaux produits sont introduits sur le marché : le prêt Plop Plop (prêt décaissé dans les 24 heures), le Compte d’Epargne Chèque (compte courant rémunéré, en gourdes et en dollars américains), Sol Pam (produit d’épargne) et la prise de rendez-vous pour les demandes de visas à l’Ambassade de France.

La Sogebel lance son produit « Sol Pam » en gourdes, produit d’épargne à constitution progressive et régulière.

La Sogecarte diversifie elle aussi son offre : mise en place du programme de débit automatique et du service de paiement des abonnements à Télé Haïti, lancement de la prestigieuse carte de crédit Platinum, de la Carte Cadeau (carte prépayée permettant de faire des achats à travers le réseau des commerçants affiliés) et de la Business Card (destinée au secteur des Affaires). Forte de son expertise dans le domaine, la Sogecarte signe un accord avec la Promobank pour assurer le traitement des transactions des cartes de crédit de la Promocarte.

Le 5 septembre 2003, la Fondation inaugure par ailleurs la première maison de retraite en Haïti répondant aux standards internationaux, « les Pavillons de l’Age d’Or ».  Le 2 décembre de la même année la Fondation Sogebank est choisie par le Fonds Mondial pour devenir le co-récipiendaire aux côtés du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour gérer les fonds alloués à la lutte contre le VIH-SIDA, la Tuberculose et la Malaria pour les 5 prochaines années.

La Sogesol développe son réseau commercial et s’implante à Carrefour (août 2001), à Delmas Aéroport (avril 2002), au Cap Haïtien (juin 2002), aux Gonaïves (février 2003), à Port-de-Paix (septembre 2003), à Saint Marc (avril 2004), à Jacmel (juin 2004), à la Croix des Bouquets (mars 2005) et aux Cayes (avril 2005). Le siège social de la Sogesol est transféré de la rue du Quai à la rue Darguin. La Sogesol commercialise un nouveau produit : le « Prêt aux Salariés », nouveau type de crédit à la consommation conçu conjointement avec l’Association des Industriels d’Haïti (ADIH).

Afin de saisir les opportunités existant sur le marché des transferts, le Groupe Sogebank crée le 26 octobre 2002 une nouvelle filiale spécialisée dans ce domaine : la Sogexpress. La mission de la Sogexpress est définie comme devant faciliter les échanges entre les Haïtiens restés au pays et ceux vivant à l’étranger. Portée par son célèbre slogan « Se pa ti vitesss !!! », la Sogexpress devient rapidement l’agent numéro 1 en Haïti de la Western Union. Après seulement deux années d’existence, la Sogexpress compte déjà 42 cabines. Son projet international se concrétise et la Sogexpress Inc. démarre ses activités à Miami en Septembre 2005. Dans la foulée, elle lance un nouveau service : Food Express, dont l’objet est le transfert de nourriture. Puis c’est le lancement de « Sogexpress Courrier », qui assure le transport de documents vers les USA et le Canada à prix réduit en cinq jours.

Fin septembre 2006, la Sogebank reprend les activités opérationnelles du réseau Promobank. La Sogebank relève ce défi aux multiples facettes – défi à la fois commercial, technologique, logistique, administratif et humain.

Le Groupe poursuit le développement de ses réseaux commerciaux à travers le pays. La stratégie vise à optimiser les nouvelles implantations en faisant cohabiter les points de vente des différentes filiales. Ainsi, le Groupe peut offrir toutes ses solutions financières sous un seul et même toit. Des points de service regroupant la Sogebank, la Sogesol et la Sogexpress sont ainsi ouverts à Mirebalais, à Jérémie et à Ouanaminthe. Au 1er octobre 2006, le Groupe compte 42 succursales Sogebank (dont 14 en province), 17 succursales Sogesol (dont 10 en province), 52 cabines Sogexpress (dont 21 en province), 3 succursales Sogebel ainsi que les points de service de la Sogefac et de la Sogecarte.

La Sogecarte innove en matière de système de communication, en équipant ses affiliés de systèmes de téléphonie sans fil utilisant la technologie GSM. Le 1er décembre 2009, la Sogecarte, en partenariat avec American Airlines, lance la carte Mastercard Gold Sogebank AAdvantage. Cette carte est la seule carte de crédit en Haïti donnant l’opportunité d’accumuler des miles AAdvantage.

La Fondation, acteur de poids sur le plan social, continue son œuvre dans le domaine de la Santé avec les projets s’étendant à la Tuberculose, au Sida, et à la Malaria. Par ailleurs, elle soutient financièrement divers projets : la construction du centre de Formation Sportive Athlétique d’Haïti à Cité Soleil, l’acquisition de matériels et d’équipements médicaux et la réfection de certains espaces pour le compte du Sanatorium de Port-au-Prince, le financement d’un film documentaire de la Fondation Seguin sur l’environnement, un don à l’AGERCA pour pallier aux dégâts causés par le passage successifs des cyclones, la subvention d’une campagne de sensibilisation pour une approche positive à l’égard des personnes handicapées et le financement de la construction d’un pont sur la ravine Brise-Tout à Pétion-Ville, en partenariat avec l’USAID, la CHF et le Ministère des TPTC.

La Sogesol s’installe aussi au Bois Verna puis, en Avril 2007, à Petit-Goave. Son offre de produits et services se complète avec le « Cash Rapide » destiné à servir la clientèle des plus petites micro-entreprises. La Sogesol élabore, avec l’aide de l’USAID et l’assistance technique d’Accion International, un programme spécifique de pénétration commerciale au niveau du segment des petites et moyennes entreprises (PME).

Pour accélérer sa croissance, la Sogexpress acquiert le réseau de la Accra Financial Services (AFS) en octobre 2009. Au 30 septembre 2010, la Sogexpress gère 191 points de vente (67 cabines et agents et 124 sous-agents). Elle scelle avec la Digicel un partenariat lui donnant l’exclusivité de la distribution des cartes de recharge dans 3 départements géographiques et dans plusieurs régions du département de l’Ouest.

L’année 2010 commence par la pire des catastrophes qu’Haïti ait jamais connues. Le 12 janvier, un séisme de magnitude 7.0 tue environ 300,000 personnes et détruit la majeure partie des infrastructures et des bâtiments de la zone métropolitaine. La vie ne sera jamais plus comme avant…

Comme tant d’autres institutions, le Groupe Sogebank est touché dans sa chair et dans son sang.

Le réseau de distribution des produits et services du Groupe est fortement endommagé. La reprise des activités se fait pourtant dès le 19 janvier, dans un nombre restreint de points de vente. Tout au long de l’année, le Groupe met tout en œuvre pour que la majeure partie des points de vente fermés rouvrent leurs portes à la clientèle.

La Sogebank voit son réseau commercial réduit de 42 à 27 succursales. Deux immeubles et trois ATM sont détruits dans la zone métropolitaine, notamment des espaces dédiés aux bureaux, nécessitant le déplacement d’une grande partie des collaborateurs. Au cours de l’année 2010, six succursales sont remises en fonction et certains sites en province, dont Jacmel et Miragoane, sont relocalisés pour offrir un espace plus attrayant à la clientèle.

La Sogebel perd sa succursale de la rue des Miracles. Le Siège Social, fortement endommagé, est réouvert dès le mois d’août.

En raison des nombreux travaux à réaliser, l’équipe de la Sogefac est transférée dans la succursale Sogebank de Delmas 48 dans un premier temps, puis dans la succursale de Pétion-Ville IV, à la rue Faubert.

La Sogecarte, dont le Siège Social est sinistré, continue le développement de ses activités. Le séisme ayant provoqué la destruction quasi-totale du réseau téléphonique filaire, la Sogecarte installe des points de vente automatiques (POS) utilisant la technique GPRS. Ces appareils sans fil permettent aux commerçants affiliés de percevoir à nouveau les paiements de leurs clients par carte de crédit.

Environ un tiers des bureaux de la Sogexpress ont été lourdement frappés par le séisme. Afin de permettre à ses clients de percevoir leurs transferts, la Sogexpress concentre ses efforts sur la reconstruction de son réseau de distribution. Au 30 septembre 2010, le nombre de ses bureaux opérationnels est de 300, soit pratiquement le même nombre qu’avant le tremblement de terre. Pour faire face aux nombreuses demandes de la part des Organisations Non Gouvernementales (ONG), la Sogexpress crée le produit Fast Pay, permettant aux ONG de réaliser les payrolls des nombreux travailleurs employés à des tâches post-séisme (déblaiement…).

Rapports Annuels

rapport-2014-2015

 Rapport Annuel 2014-2015

Téléchargez PDF

rapport-2013-2014

 Rapport Annuel 2013-2014

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2012-2013

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2011-2012

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2010-2011

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2009-2010

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2008-2009

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2007-2008

Téléchargez PDF

 Rapport Annuel 2006-2007

Téléchargez PDF